Sunday, April 27, 2008

Ally

N’en déplaise à Mariaque qui la préfère sans doute dans le fameux Breakfast Club de John Hugues, je crois pouvoir dire que c’est dans War Games qu’Ally est la plus craquante. Elle a 21 ans pour un rôle qui en exige 17, elle a les seins qui partent chacun dans une direction différente , le profil guère avantageux mais peu d’actrices me font autant d’effet qu’elle. Surtout dans une période où le glamour était aussi présent que les tifs sur le crâne de Gorby. Ouais, il en a de la chance, Matthew Broderick (pas mal non plus selon ma fille Anne). Pour un nerd (son rôle dans Wargames), sortir avec Ally, c’était une vraie perf’. Mais lui, il a même pas l’air de se rendre compte de sa veine. La seule chose qui le fasse tripper, c’est de craquer les protections des programmes de jeu. Heureusement, John Badham nous la laisse un peu pour nous notamment lors d’une séance d’étirement à rendre hétéro tous les Village People (pour rester dans les gloires early eighties).

Et si vous pensez que je déraille, la voilà dans un montage aux petits oignons réalisé par ma fille .
p.s : Je suis prêt à tout pour Ally, même m'envoyer un film de Joël Schumacher. St Elmo's fire, ça vous dit quelque chose ?

2 comments:

Anonymous said...

Les Américaines font parfois cet effet-là. En les revoyant après quelques années, on remarque les lèvres minces, le regard fixe et on se demande ce qui avait pu nous prendre. Pas des sensuelles, les filles, pour résumer.
Moi, je n'étais pas Ally du tout, mais je vois bien de quoi tu parles.
Christo

The Civil Servant said...

Attention Eric, nous allons passer en DEFCOM 2... Bientôt la déflagration finale