Saturday, November 07, 2009


Il aimait Cioran et les fraises Tagada, préférait Dionne Warwick à Johnny Rotten même s'il était au Chalet du Lac en 1976. Il fut le premier français à faire la couverture du Melody Maker et accessoirement l'un des très rares dans mon panthéon personnel. Il avait repris Le Sud mais ne risquait pas de faire partie de la tournée des Enfoirés. L'un de ses meilleurs titres s'appelait : Je ne suis pas toujours de mon avis.
Il est mort hier matin.
Désamour (en duo avec Héléna)

3 comments:

The Civil Servant said...

Très bel hommage.

J-P. said...

Oui bel hommage, SOBRE comme celui de Civil Servant d'ailleurs (ce qui n'est pas le cas de tous ceux qui en parlent en ce moment...)

daniel said...

bel hommage, SOBRE comme celui de Civil Servant d'ailleurs (ce qui n'est pas le cas de tous ceux qui en parlent en ce moment...)
Je me permets de reprendre les termes de J-P car je ne saurais mieux dire .