Wednesday, November 12, 2008

The last great french group ?


Il y a trois ans lorsque ce blog en était à ses balbutiements, j'avais consacré un post enthousiaste au deuxième album de Santa Cruz, After supper parlant même de Grandaddy français. Depuis, ce blog a gagné quelques lecteurs (une dizaine de réguliers, j'espère), Grandaddy n'est plus hélas mais Santa Cruz enregistre encore. De biens beaux disques si l'écoute intégrale de A beautiful life est à la hauteur des 6 extraits mis à la disposition de tous sur leur My space. J'ai une dette envers ce groupe qui avait eu la gentillesse de m'écrire après la lecture de mon post alors qu'il me semblait que je m'époumonais au milieu du désert. Mais, au delà de la gratitude, je ne peux pas croire que des gens aussi éclairés qu' Erwan ou Coolbeans et aussi proche de l'univers de Santa Cruz demeurent insensibles au charme que distille ce large aperçu de l'album à venir (parution officielle : le 20 novembre). Il y a là à nouveau une tentative aboutie pour concilier spacy sadness et quirky songwriting. Ou si vous préferez Grandaddy et Elliott Smith. Et dans un américain impeccable qui a plus à voir avec Gary, Indiana qu'avec Cesson-Sévigné, Ille et Vilaine.

4 comments:

coolbeans said...

J'y suis tellement sensible que je les chéris depuis leurs débuts. Cette nouvelle parution est une bien bonne nouvelle.

Erwan said...

Ah merci de la nouvelle, j'ai un peu perdu le groupe de vue depuis 'After Supper' justement. Pourtant ils sont pas loin de chez moi! ;-)

-Twist- said...

Jamais écouté le groupe. Vu les commentateurs et ton billet, je vais essayer.
Sinon, pour répondre à ton "The Last Great French Group?", je dirais les Cornflakes Heroes. Toc.

Sonic Eric said...

Bah si c'est des normands, ils peuvent pas être mauvais...